Rédigé le 19 juillet 2010 par Dans Actions d'initiative, Gard et 1360 vues

Un lieu isolé qui mérite le détour…

A 20 km, Nord Ouest de la Ville d’Anduze, le village de Sainte Croix de Caderle, peuplé d’une centaine d’habitants, possède un joyau de l’architecture romane du XIIe siècle : la chapelle de Sainte Croix.

Cette chapelle, implantée à l’est du village, domine un vaste horizon se déployant du Mont Lozère vers le Guidon du Bouquet, falaise prisée par les amateurs d’escalade, jusqu’au littoral méditerranéen. C’est un lieu isolé qui mérite le détour…

Son histoire est principalement liée aux évènements de la “Guerre des Cévennes” et à la ville d’Anduze qui devint l’un des principaux centres de ralliement des protestants aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Depuis 20 ans, la municipalité et l’association des “Amis du temple” ont entrepris plusieurs démarches pour restaurer et valoriser le site. Au regard de l’intérêt des vestiges architecturaux découverts, un projet de mise en valeur, de restauration et d’aménagement intérieur a été réalisé par la commune de Sainte-Croix de Caderle.

C’est ainsi que la Caisse Locale de Crédit Agricole d’Anduze, sous la conduite de son Président Gérard Chambon, a souhaité participer à la réhabilitation de cet édifice aux côtés de la Fondation Crédit Agricole  « Pays de France ».

Cette chapelle est à présent entièrement restaurée avec un autel au sol en verre sous lequel on peut admirer par transparence les fondations de la première chapelle construite au IXe siècle après Charlemagne !!!

Le Samedi 10 juillet, une nombreuse foule s’est rendue en pèlerinage dans ce lieu plein de charme afin d’applaudir la restauration de la chapelle.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence des élus du canton, Maires et Députés, Sénateurs et Conseillers Généraux ainsi que celle des représentants du Crédit Agricole.

Gérard Chambon, Président de la Caisse Locale d’Anduze, accompagné de quelques administrateurs, a présenté ce village des Cévennes chargé d’histoire et a commenté l’implication du Crédit Agricole  « Au Crédit Agricole, nous sommes attachés à  défendre et protéger notre terroir et nous n’hésitons jamais, chaque fois que cela est possible, à accompagner les projets de mise en valeur du patrimoine » a-t-il déclaré.

 Eric Régnier, Directeur Commercial et du Mutualisme – Caisses locales de la Caisse Régionale du Crédit Agricole du Languedoc et Jean-Marc Floutier, Directeur de l’Agence d’Anduze, ont insisté sur la volonté du Crédit Agricole d’être présent sur l’ensemble de son territoire.

«La Caisse Régionale a le souci permanent d’être toujours à l’écoute de ses clients et la volonté de leur offrir le meilleur des services, partout» a souligné Eric Régnier. A cet égard, il a fait observer qu’un distributeur automatique, doté des derniers perfectionnements, est installé depuis peu dans la commune toute proche de Lasalle, afin d’apporter un service encore meilleur aux clients et sociétaires de la Caisse  locale et du Crédit Agricole.

La Chapelle de Sainte Croix est donc prête pour accueillir différentes manifestations : cultes, cérémonies religieuses, concerts organisés par l’Association des Amis du Temple, ainsi que les visiteurs et touristes.

Un peu d’histoire et d’archéologie :

Dans ses fondations, ce bâtiment conserve d’une part les vestiges d’une chapelle romane du XIIe siècle et d’autre part le bâti primitif d’une chapelle préromane du IXe siècle.

Cet édifice servait de lieu de culte à une petite communauté établie là en 892, selon le cartulaire de Notre Dame de Nîmes.

Des reconstructions ont eu lieu au cours des XIVe–XVe siècles. L’église présentait alors un plan en croix latine, et comportait deux petites chapelles voûtées en ogives.

Suite aux dégradations survenues lors de l’attaque des camisards en 1702, l’église fut rebâtie et réaménagée. Un porche, édifié devant l’entrée au sud, permit l’agencement d’un grenier au dessus d’une chapelle et de la nef, et un escalier disposé sur la façade ouest facilitait l’accès au grenier à foin.

L’église de la fin du XVIIIe siècle ne semble pas avoir été transformée par la suite. Seul un mur de séparation fut construit en 1808 dans le cimetière pour distinguer le cimetière catholique au sud de celui réservé aux protestants, plus étendu, au nord-est. Un mur d’enceinte a été érigé pendant les guerres de religion, depuis l’ouest jusqu’au nord, il est partiellement détruit.

 La Fondation Crédit Agricole « Pays de France » :

La Fondation Crédit Agricole « Pays de France » s’attache à la protection et la mise en valeur de sites, de traditions, de métiers à travers la création ou le développement d’activités d’animation pérennes.

Ces projets touchent à des domaines aussi divers que ;

  • la préservation, la restauration et la réutilisation du patrimoine bâti
  • la création, l’agrandissement et l’enrichissement de musées et d’écomusées
  • la mise en valeur de sites ou de zones naturelles
  • la sauvegarde et la promotion du patrimoine artistique et culturel
  • la préservation des témoignages de l’économie rurale, industrielle et maritime ancienne
  • des opérations d’animation locale et de maintien des métiers de tradition, etc.

C’est là que dès l’origine le Crédit Agricole a placé son mécénat, dans le prolongement naturel de son métier, le financement du développement local.

   Mieux connaître ma Caisse Locale

Le territoire de la Caisse Locale de Anduze est composé de  16 Communes. (Anduze, Boisset et Gaujac, Colognac, Corbes, Générargues, Lasalle, Massillargues Attuech, Mialet, St Bonnet de Salendrinque, Ste Croix de Caderle, St Félix de Pallières, St Sébastien d’Aigrefeuille, Soudorgues, Thoiras, Tornac, Vabres).

3 Agences de la Caisse Régionale assurent  le service des Sociétaires et clients sur ce territoire : Anduze, Saint Jean du Gard, Lasalle.

Les horaires de mon Agence ? => Cliquez ICI

La composition du conseil d’administration de Anduze, Cliquez ICI

 

 

 

 

À propos de

Service Mutualisme