Rédigé le 14 août 2017 par Dans Actualité régionale, Gard et 322 vues

« Tinals, ou le paradis pour tous »

Retour sur la 5e édition du festival « This is not a love song » qui s’est tenu à Paloma, à Nîmes, du vendredi 9 juin au dimanche 11 juin avec la participation cette année encore de la CR du Languedoc

Un bel exemple de synergie regroupant service marketing et secteur de Nîmes réunis pour faire de cet évènement une belle réussite : visible avec l’opération Cashless et une action sur le terrain des équipes de Nîmes pour l’accueil d’une vingtaine de clients VIP invités à déguster une boisson fraiche à leur arrivée avant de se voir proposer une visite guidée des coulisses du festival.

Cashless, de l’anglais « sans monnaie », a permis à tout le public de jouir de l’ensemble des animations et services proposés (boissons, sandwichs, vestiaires…) durant tout le festival en créditant sa carte bancaire de la monnaie souhaitée.Et nouveauté cette mode d emploiannée avec la possibilité de paiement en cashless aux foodtrucks !

Grande visibilité de l’accompagnement de la CR, non seulement avec les banques cashless et leur signalétique idéalement mise en lumière mais aussi grâce à la distribution de chapeaux rendus indispensables par la chaleur de ces 3 jours et également aux photos « logotées » prises dans la photocabine durant les 3 soirées « this is not a long night »

Autre nouveauté : les ateliers jeunes reporters qui ont remporté un vif succès auprès d’ enfants de 8 à 13 ans qui ont pu aller interviewer public et artistes avant de revenir « monter » leur sujet dans le studio blanc.

photo gagnante (1)Sans compter les animations sur le site Facebook auprès des jeunes avec à la clé des places à gagner pour le festival : 63 092 personnes atteintes , +2000 réactions (Clics / Likes / Commentaires / et 3 gagnantes

Une belle occasion de valoriser l’image d’une banque dynamique, originale et proche des jeunes !

 Installé à Nîmes, le « Tinals » s’est imposé comme un rendez-vous rock incontournable du paysage hexagonal. Grâce à une programmation exigeante, échelonnée sur un week-end de trois jours – du 9 au 11 juin cette année –, qui n’a rien à envier à d’autres manifestations du début de la saison estivale (We Love Green, Villette Sonique). Des pointures internationales, comme Foals, Cat Power, The Divine Comedy ou Swans, figuraient à l’affiche des éditions précédentes. Cette année, le Tinals a de nouveau battu son record d’affluence avec 16 000 spectateurs, contre 15 000 en 2016 et 4000 lors de sa première édition.

À propos de

Service Mutualisme