Rédigé le 26 juin 2018 par Dans Actions d'initiative, Aude et 48 vues

Le Crédit Agricole, un partenaire de cœur au service du lien social

Vendredi 15 juin 2018, la ville de Coursan a lancé sa manifestation avec un spectacle de chant mêlant enfants des écoles et bénéficiaires de l’association SAEVA.

Pour rappel, SAEVA signifie Service d’Accompagnement Éducatif et de Valorisation par l’Activité. Ce service s’adresse aux adultes en situation de handicap mental, avec ou sans troubles associés. L’équipe qualifiée de bénévoles propose un accompagnement éducatif par le biais d’activités à visée épanouissante et socialisante. Il s’agit d’accueil en journée, dans des lieux du milieu ordinaire, ainsi que dans des locaux adaptés. Le secteur d’intervention est principalement le narbonnais (11) et l’association possède un minibus pour prendre en charge l’intéressé depuis son lieu de vie.  Déjà soutenue financièrement par la caisse locale, SAEVA mène un travail colossal au quotidien afin de proposer des services et des activités toujours plus ludiques. En 2017, ce sont 1800e qui ont été versés, une somme accueillie par les deux fondatrices avec une grande joie.

Ainsi, l’association était présente le 15 juin pour la manifestation « Coursan en fête ».  A 18h, le top départ a été donné pour un tour de chant sur le thème « Chanter nos différences ». Les partenaires présents ont pu prendre la parole, et la caisse locale de Rocquevaquière, représentée par Claire Chaluleau, a pu s’exprimer, mettant en avant la fierté de soutenir une cause et une association comme celles-ci. Le concert a été un réel moment de partage entre les enfants de l’école et les bénéficiaires de SAEVA. La musique réunit tout le monde et, ce soir-là, enfants et adultes handicapés formait un ensemble, une symbiose. Autour de la musique, il n’y a avait plus aucune différence.

Zoom sur le SAEVA :

– Un accueil de jour itinérant dans le secteur narbonnais.

Plusieurs locaux municipaux permettent d’accueillir de façon ponctuelle des usagers. Leur prise en charge s’appuie sur des activités en alternance avec le milieu ordinaire.

Cet accueil permet aux personnes « sans solution d’orientation adaptée » de pouvoir bénéficier d’un accompagnement éducatif, au sein d’un petit collectif (6 à 8 personnes).

-Un service passerelle, exclusivement tourné vers le milieu ordinaire. Cet accompagnement est tout à fait personnalisé et répond à une demande précise formulée par l’intéressé.

Il s’agit de demandes telles que s’initier à l’informatique, au code de la route, travailler son écrit ou encore accéder aux loisirs ordinaires.

SAEVA agit telle une interface entre milieu protégé et monde extérieur, et vise ainsi l’accessibilité du « milieu ordinaire » au handicap mental.

 

À propos de

Service Mutualisme